David-Pagnon.com
David Pagnon

Parkour

Politique de comptoir du traceur

Politique de comptoir du traceur

Il y a quelques jours, un témoignage posté il y a deux ans sur facebook a de nouveau défrayé la chronique de mon fil d’actualité. Il s’agissait de la narration d’un épisode de la vie d’un policier qui, débordé d’émotions à la vue d’un visage un peu trop souriant, n’a plus réussi à tenir en bride ses pulsions. Résultat : une pluie de coups sur fond de fête des lumières.
Cette mésaventure, enrichie de ma pratique du parkour, m’a inspiré quelques réflexions sur ma place dans la société.

Le futur de la fédération de parkour : Avec ou sans compétition ?

Le futur de la fédération de parkour : Avec ou sans compétition ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que je parle en mon nom. Alors oui, bien sûr je parle en tant que traceur, avec mon expérience, et en tant que secrétaire de la fédération de parkour (FPK). Mais cet avis ne sera pas forcément représentatif de la position que prendra la FPK, et encore moins de l’avis de l’ensemble de la communauté du parkour.

[…] 2015 fête les 30 ans de l’introduction de la compétition en escalade. Cette année sera-t-elle également l’anniversaire des compétitions de parkour? Ou est-ce que la fédération continuera à assumer ses positions, garante de l’esprit originel comme l’a fait l’aïkido?

Le parkour, la vie

Le parkour, la vie

Bien que l’activité soit en plein boom, le terme de “parkour” (ou de “traceur”, le pratiquant de parkour) ne parle pas encore à tout le monde. Wikipédia parle d’une “activité physique qui vise à un déplacement libre et efficace dans tous types d’environnements, et en particulier hors des voies de passage préétablies”. La fédération de parkour décrit une “activité physique consistant à se déplacer efficacement grâce à ses seules capacités motrices, dans différents types d’environnements”. On entend souvent que c’est “l’art de se déplacer d’un point A à un point B de la manière la plus efficace possible”.

Souvent, le stéréotype classique se représente des “jeunes casse-cous qui grimpent, courent et sautent partout, en particulier en faisant des saltos d’immeuble en immeuble”.

Loi de Murphy

Loi de Murphy

Connaissez-vous la loi de Murphy, selon laquelle si quelque chose peut mal se passer, alors elle se passera mal ? Cette loi se vérifie tous les jour, autant avec les tartines beurrées qui tombent du mauvais côté, qu’avec les conflits politiques mondiaux.
Dans l’entre-deux, il y a la semaine que je viens de passer.

L’obstacle, un appui

L’obstacle, un appui

L’obstacle est l’appui sur lequel repose notre pratique ; le parkour naît au premier obstacle et expire au dernier.

Le hors-obstacle n’existe pas en parkour. C’est dans l’entre-deux obstacles que nous vivons le parkour.

Chaque obstacle a son voisin, chaque obstacle est unique et fait partie du patrimoine architectural du parkour.

Parkour, freerunning et assimilés : chroniques d’une terminologie.

Parkour, freerunning et assimilés : chroniques d’une terminologie.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, touchons un mot des origines du parkour. Le parkour, en tant que pratique du franchissement d’obstacles, a toujours existé. Certainement même avant l’arrivée de l’être humain sur terre, comme en témoigne la vidéo Animals vs. Humans, ou la série Origins of Parkour. En tant qu’art du déplacement, le parkour est intrinsèquement lié à la survie de tout être vivant.

Fâcheux contrecoup pour finir

Fâcheux contrecoup pour finir

English version: Fâcheux contrecoup C’est donc parti pour cette intense semaine Toulousaine, où je suis accueilli par un mal de crâne discret mais persistant. Personne ne le saura. Je me suis toujours vanté de ne jamais avoir eu mal à la tête de ma vie, c’est là le dernier bastion…

Rattrapé par la fatigue

Rattrapé par la fatigue

English version: Rattrapé par la fatigue Le retour des États-Unis se passe comme dans un rêve. Pour sûr, cette fille va hanter mes esprits jusqu’à nos retrouvailles… J’atterris à Lyon comme une fleur, prends le train en un glissement subtil, et me retrouve à Miramas juste à temps pour l’heure…

L’élue de mon coeur… et l’état islamique

L’élue de mon coeur… et l’état islamique

English version: L’élue de mon coeur… et l’état islamique Le récit des fiançailles là : https://david-pagnon.com/fr/fiancailles-a-prolongations/ L’enterrement de vie de garçon : https://david-pagnon.com/fr/mon-enterrement-1/ Les vœux : https://david-pagnon.com/fr/nos-voeux-de-mariage/   “Faites l’amour, pas la guerre !” Slogan américain des années 60 contre la guerre du Vietnam Le Carnaval est maintenant fini, ainsi que mes périodes à Alès,…