David-Pagnon.com
David Pagnon

show-biz

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [3]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [3]

Lorsque j’arrive à Cannes, je n’ai aucune idée de la façon dont les épreuves se déroulent. Je n’ai jamais regardé l’émission. Je représente le candidat qui n’y connait rien, et qui en plus arrive 3 jours après les autres. Un bon gros cas social comme l’aime la télé.

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [2]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [2]

Je goûte aux joies du show-bizz, baladé de maquillage en interviews, de tests physiques en tournages, en passant par la classique attente inquantifiable entre chaque étape. J’avais des projets pour cette semaine, eh bien ils attendront la suivante ! Qu’allais-je faire dans cette galère ? Quand je passe enfin sur le parcours, il est 3h30 du matin.

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [1]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [1]

Le ninja est le soldat de l’ombre par excellence. Ce soldat est-il toujours ninja lorsqu’il est exposé aux feux de la rampe ?

L’étiquette de “Ninja Warrior”, définitivement ça ne me correspond pas. Pour commencer, les Ninjas n’étaient pas soumis au bushido (code d’honneur japonais) et étaient très souvent mandatés pour perpétrer les crimes inavouables des grands seigneurs aux mains sales. Ensuite, Warrior signifie guerrier, et si j’admets que l’idée de faire la guerre me galvanise, j’ai quelques réticences morales à en faire l’apologie. Je préférerais l’étiquette de “Samouraï Pacifiste” peut-être.