David-Pagnon.com
David Pagnon

Outdoors Experts : Activités montantes de l’outdoor

Outdoors Experts : Activités montantes de l'outdoor : Parkour David Pagnon, FPK "Le partage et l'entraide, pas la compétition"

Outdoors Experts : Activités montantes de l’outdoor : Parkour
David Pagnon, FPK
“Le partage et l’entraide, pas la compétition”

Loin de son image de sport de banleue qui a marqué ses débuts dans les années 90, le parkour s’affirme comme une pratique alternative, fondée sur des sauts et de franchissements d’obstacles, en ville et dans la nature. Elle regroupe environ 1200 pratiquants au sein de la Fédération de parkour (FPK, fondée en 2012, non agrée) selon David Pagnon, se secrétaire adjoint, tandis qu’un millier de “traceurs” évoluent dans les Académies d’Art du Déplacement, 3000 autres restant non fédérés. Une centaine d’associations, à différents stades de maturité, les encadrent.

La FPK souhaite metttre l’accent sur l’accessibilité et faire oublier la réputation de sport “casse-cou” du parkour, bien que le vide constitue un ingrédient-clé. “Le traceur type se trouve parmi les hommes de 16 à 25 ans, mais de plus en plus de filles et d’adultes se lancent, explique David Pagnon. Notre état d’esprit est étranger à la compétition. Le parkour valorise le partage et l’entraide, chacun fait progresser l’autre, sans notion de maître ou d’élève”.

La FPK organise 3 événements-phares chaque année, où se déroulent des ateliers de pratique, des conférences et des échanges. La discipline est connue du grand public grâce aux échanges de vidéos sur internet, sur le forum parkour.net, et via les séquences de cascades dans des films (“Taxi”, “Yamakasi”) ou des spectacles (“Notre dame de Paris”).

Alors que certaines salles de gymnastiques accueillent déjà une activité indoor, en mettant à disposition les agrés traditionnels, l’existence de 6 sallesspécifiquement conçues pour le parkuor, à Nantes, Bordeaux, Lille, Lyon et Paris (deux salles) soulève un débat : la pratique indoor va-t-elle conduire à un enfermement et brider la créativité et la liberté des traceurs ? “Cependant le principe des salles rassure les parents et peut donc aider à la diffusion de ladiscipline”, estime David Pagnon.

Au niveau international, les fédérations de six pays : France, Royaume-Uni, Pologne, Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande, se sont unies au mois d’août au sein de Parkour Earth, afin de défendre leur indépendance face aux tentatives du milieu de la gymnastique pour les intégrer.

Outdoor Experts, Novembre 2017 http://outdoorexperts.fr
Par Emmanuel Gravaud, Interview de David Pagnon

Laissez un commentaire