David-Pagnon.com
David Pagnon

Les grimpeurs (é)perdus

Les grimpeurs (é)perdus, Février 2015, Hivernales d'Avignon, Avignon

Les grimpeurs (é)perdus

Grimpeur de haut niveau dans les années 1980, Antoine Le Menestrel participe à la naissance de l’escalade libre. Il initie le métier d’ouvreur international de voies d’escalade pour les compétitions et révèle son talent créatif. Invité à de nombreuses reprises au festival Les Hivernales, on l’a vu escalader la façade de l’Opéra, celles de l’université, du CDC et plus récemment au Festival d’Avignon celle de la Cour d’honneur pour le spectacle Inferno de Roméo Castelluci, puis Cour d’honneur de Jérôme Bel. Antoine Le Menestrel conçoit ses projets comme des expéditions artistiques dont le sommet est le spectacle. L’architecture est sa partition chorégraphique. Cette fois c’est à l’intérieur qu’il a choisi d’expérimenter de nouvelles sensations en déconstruisant le langage de la verticalité. Il associe le Parkour à son projet, une pratique qui utilise des techniques dynamiques, explore de nouveaux passages en prenant le sol comme appui pour bondir. Imaginant un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, cet artiste de la hauteur fait du théâtre un laboratoire exploitant tous les espaces, le plateau, les façades pour grimper, le plafond pour se suspendre. Il invente une continuité acrobatique dans l’espace et ouvre avec ses danseurs pour notre plus grand plaisir, de nouvelles voix poétiques.

Leave a comment