David-Pagnon.com
David Pagnon

Une tente, un pouce

Version en Anglais : Version en Anglais

Une tente, Un pouce

En 2011, à la suite d’une mission humanitaire dans le sud du Liban (où j’ai d’ailleurs rencontré celle qui est maintenant ma fiancée), j’ai décidé de rentrer chez moi en autostop. On était en hiver, je n’avais qu’une tente et aucun plan. Après m’être abruti d’études qui ne me plaisaient que très modérément, je voulais vivre ce genre de périples au moins une fois, avant de retourner me scléroser dans le monde du travail.

J’y ai rencontré des personnes admirables, découvert des paysages magnifiques, et vécu des aventures inoubliables. Résultat : le monde du travail en bureau fermé m’attend toujours.

Cliquez ici ou sur l’image pour obtenir un pdf du texte complet, gratuit tant que le livre n’est pas édité. Profitez-en !

Une tente, une pouce - Carnet de voyage. Retour du Liban en autostop. Une tente, une pouce – Carnet de voyage. Retour du Liban en autostop.

La page facebook se trouve à cette adresse, avec tous les textes et annexes (non révisés), et de nombreuses photos supplémentaires . Une tente, un pouce – Carnet de voyage.

Ci-dessous les annexes du livre, pour mettre quelques clés en mains de ceux qui voudraient partir à l’aventure ! 


Système D(rôle)

Système D(rôle)

Pas d’électricité chez moi (donc pas de plaques de cuisson, pas de lumière et pas de chauffage), et pourtant Fantin et moi voulions renouer avec le luxe. Compliqué… Heureusement, il y a le système D !
Nous avons donc élaboré un réchaud de fortune, dont voici la recette

Préparer son sac

Préparer son sac

Que mettre dans son sac pour un long voyage en complète autonomie ? C’est une question difficile, et je ne fais pas forcément les bons choix moi-même… Je suis très loin d’être un expert en la matière. Car très honnêtement, pour mon retour du Liban je ne suis pas parti à l’aventure après avoir soigneusement compilé et analysé les données.

Bien au contraire, j’ai pris le départ sans autre plan qu’un objectif final, en improvisant mes destinations au fur et à mesure des rencontres locales. Il me semble que j’ai une certaine propension subconsciente (ou inconsciente ?) à me jeter de mon propre chef dans la galère, pour le simple plaisir voir si je suis capable d’en sortir. Je ne peux pas conseiller ça !

Dormir dehors

Dormir dehors

Dormir dehors peut devenir rapidement plus compliqué que prévu. Où poser votre tente? Quel type de tente prendre? Et puis d’abord, n’y a-t-il pas d’alternative à la tente?

I. La tente, ou autre chose?
La tente est le premier refuge auquel on pense classiquement. Il existe toutefois des alternatives.

L’auto-stop

L’auto-stop

Avant d’énumérer tous les conseils que je peux donner, il y a une chose dont vous devez être convaincus: Le stop, ça fonctionne !

Ne vous fiez pas à tous ces gens qui, chez vous comme sur la route, vont inlassablement répéter que l’entreprise est impossible. Tout est toujours possible, moyennant qu’on accepte quelques galères.

Va-nu-pieds, en tout bien tout honneur

Va-nu-pieds, en tout bien tout honneur

Cet après-midi je me motive pour aller faire des courses à Carrefour. Courses choisies avec soin, puisque je n’ai plus de frigo depuis ce weekend. J’achète mon bazar, me balade dans les rayons, octroie un sourire à ceux qui ont l’air triste, youpla la vie est belle, je vis ma vie sans soucis. Je termine mes emplettes et commence à faire la queue.