David-Pagnon.com
David Pagnon

À l’aventure con-Pagnon

À l’aventure con-Pagnon !

Il faut bien le concéder, selon les lumières j'ai
Un con-Pagnon dans son habitat naturel, attendant avec enthousiasme que le ciel lui tombe sur la tête.

Un pdf des archives révisées sera bientôt disponible, et les textes les plus récents sont postés ci-dessous !


Mon enterrement [partie 3]

Mon enterrement [partie 3]

Je le vois dans leurs yeux, j’ai déçu mes amis. L’amour est censé être inconditionnel. Je suis décidément bien superficiel pour voir mon amour refroidi par la simple transformation de ma fiancée en baudruche. Quant-à elle, comme toute princesse qui se respecte, elle m’aurait chéri sous n’importe quelle forme, fus-je un crapaud. L’épreuve suivante sera déterminante. C’est le PCBM, le Parcours du Combattant du Bon Mari.

Mon enterrement [partie 2]

Mon enterrement [partie 2]

Mikaela a été enlevée par les sbires du président Trump. Il s’oppose à notre union ! Les raisons m’en échappent, et les terroristes qui m’accompagnent sont visiblement des sous-fifres qui n’en savent pas plus. Mais les faits sont indiscutables, rien ne sert d’épiloguer là-dessus. Il est temps d’agir pour sauver notre couple.

Mon enterrement [partie 1]

Mon enterrement [partie 1]

C’était il y a quelques mois. Une journée chaude et humide, chargée en émotion. Douloureuse certes, mais pourtant pleine d’espoir. Mon premier enterrement.

C’était un événement touchant, bien que la cérémonie ait été très simple, presque spartiate : on ne m’avait pas prévu de cercueil. Mon corps descendait doucement dans la fosse, offert aux yeux de tous mes amis tandis que les premières poignées de terre s’abattaient sur moi, déterminées et volontaires. Mes anciens compagnons de cordée devraient faire sans moi maintenant. Ou du moins, avec un moi un peu différent.

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [3]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [3]

Lorsque j’arrive à Cannes, je n’ai aucune idée de la façon dont les épreuves se déroulent. Je n’ai jamais regardé l’émission. Je représente le candidat qui n’y connait rien, et qui en plus arrive 3 jours après les autres. Un bon gros cas social comme l’aime la télé.

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [2]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [2]

Je goûte aux joies du show-bizz, baladé de maquillage en interviews, de tests physiques en tournages, en passant par la classique attente inquantifiable entre chaque étape. J’avais des projets pour cette semaine, eh bien ils attendront la suivante ! Qu’allais-je faire dans cette galère ? Quand je passe enfin sur le parcours, il est 3h30 du matin.

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [1]

Un Ninja de l’ombre sous les feux de la rampe [1]

Le ninja est le soldat de l’ombre par excellence. Ce soldat est-il toujours ninja lorsqu’il est exposé aux feux de la rampe ?

L’étiquette de « Ninja Warrior », définitivement ça ne me correspond pas. Pour commencer, les Ninjas n’étaient pas soumis au bushido (code d’honneur japonais) et étaient très souvent mandatés pour perpétrer les crimes inavouables des grands seigneurs aux mains sales. Ensuite, Warrior signifie guerrier, et si j’admets que l’idée de faire la guerre me galvanise, j’ai quelques réticences morales à en faire l’apologie. Je préférerais l’étiquette de « Samouraï Pacifiste » peut-être.

La voiture, ça me dépasse

La voiture, ça me dépasse

Il est 15h50, Mikaela et moi avons rendez-vous avec une de mes amies danseuses à 16h. Rien d’extraordinaire, la vie suit son cours. Je mets le contact, la voiture tousse, et ne démarre pas. J’essaie à nouveau, elle tousse toujours, et ne démarre toujours pas. Mikaela tente l’expérience, la voiture tousse encore, et ne démarre pas. Bon.
Tout ceci est bien fâcheux, mais ça n’explique pas pourquoi j’ai une voiture.

Mode d’emploi pour une vie chaotique [partie 2, casting de Ninja Warrior]

Mode d’emploi pour une vie chaotique [partie 2, casting de Ninja Warrior]

J’ai comme d’habitude un gros planning, qui comme d’habitude est mis à mal par des imprévus, qui chamboulent mon programme comme d’habitude . La base. Mais cette fois-ci, je ne me contente pas des bases. Je me trompe de semaine pour le casting, je me trompe de direction pour mon voyage en bus, je me trompe de jour pour mon retour en covoiturage. Je me trompe d’adresse pour une livraison, je me fais choper sans l’abonnement de tram que j’ai pourtant payé.
Pourquoi tant d’aberrations dans un si petit cerveau ?!

Mode d’emploi pour une vie chaotique [partie 1, avant Ninja Warrior]

Mode d’emploi pour une vie chaotique [partie 1, avant Ninja Warrior]

Ok les enfants, parlons de moi.
… C’est fou ce que publier mes galères sur un site plutôt que sur facebook me donne l’impression d’être imbu de moi-même. Mais ce n’est pas le sujet. Les textes suivants ne sont pas passés loin des oubliettes puisqu’ils sont en rapport avec Ninja Warrior, émission plus ou moins compétitive et plus ou moins de parkour à laquelle j’ai beaucoup hésité à participer. Mais il aurait été dommage de laisser ces souvenirs s’enliser dans les ténébreuses abysses de ma mémoire défaillante.

Fiançailles à prolongations

Fiançailles à prolongations

Tout d’abord, resituons le contexte. J’ai rencontré Mikaela au Liban il y a 4 ans, suite à quoi nous avons perdu le contact et vécu nos vies chacun de notre côté : elle de retour aux États-Unis, et moi en France. Fin de l’histoire ? Que nenni. Et c’est bien heureux, car autrement j’aurais été bien en peine de la demander en mariage.